YEZ, l'artiste aux mains d'argent



Yez, sculpteur de métal, présente ses tracés métalliques. Des créations aux courbes fines tantôt délicates, tantôt fortes en postures.



YEZ, le sculpteur aux mains d'argent


Yannick fernandez, né en 1970 à Montpellier a commencé son activité créative aux cours Bessil. Pendant trois ans il apprend les bases et développe plusieurs disciplines comme le dessin, la peinture, le graphisme et la photographie. En 1994, il obtient un diplôme supérieur d'artiste décorateur. En 1996, il enseigne la photographie argentique, puis suis une formation en PAO.DAO. Jusqu'aux années 2000, il se consacre à la conception et réalisation de décors et fresques murales en théâtre, pour les particuliers et les commerces.

C'est en 2014 que se concrétise son projet artistique qui lui vaut sa renommée actuelle. Il commence alors la sculpture en autodidacte et s'oriente vers le travail du métal...


"Les tors métalliques agissent comme un crayon sur une page blanche. Ils délimitent dans un espace exempt de toute signification, la forme cachée d'une vérité : l'Oeuvre.

Qu'il casse la pierre, façonne la glaise ou soude le métal, tout artiste ne fait que révéler au monde du visible une vérité qui est déjà là bien avant qu'il n'ait touché le moindre outil. Je suis "sculpteur de vide" Le métal guide vos yeux pour rendre visible l'invisible. Il donne une forme au vide qui devient une réelle matière première à travailler.

L'important est ce que vous voyez entre deux tors métalliques et non les tors eux-même..."



Les tracés métalliques


Yez travaille d'abord ses tracés sur dessin, puis la magie prend vie quand ses traits fendent le vide et sortent de ses croquis pour former des volumes.

On se retrouve alors au coeur même du dessin, pouvant toucher ses tracés et regardant différentes perspectives de la création.

Yez définit ses tracés métalliques comme un contour vidant de sa matière le sujet représenté.

Parvenir à sculpter le trait de crayon en tant que tel. Ces concepts sont à la base du travail présenté ici : Les Tracés Métalliques. Tout commence par un trait de crayon, une esquisse faite uniquement de lignes, révélant en deux dimensions l’oeuvre à naître. Tout le travail consiste à littéralement extraire du papier les traits de crayon, à leur donner une troisième dimension. Les traits se matérialisent en 3D sous forme de tors métalliques utilisés brut, sans vernis ni peinture, qui, une fois mis en forme selon leur tracé initial, sont assemblés par soudage et donnent vie à l’oeuvre. De ce processus résultent des corps aux lignes métalliques aérées dans leur construction, laissant l’imaginaire de l’observateur remplir les espaces vides...

Pas de regards ni de visages pour les sujets représentés, seule l'attitude des corps et le langage des mains transmettront expressions et émotions.


Retrouvez les oeuvres de Yez actuellement dans la galerie digitale de La Tribu.

Yez exposera ses créations en physique à La Tribu du 4 décembre au 4 janvier, alors rendez-vous au 42 rue de l'Aiguillerie pour admirez les tracés métalliques sous toutes leurs formes.


26 vues0 commentaire